Ambrey fait entrer Google Street View dans les commerces

11 Mar 2013 Entreprise

Cette société, spécialisée dans la création de sites Internet, vient d’élargir ses prestations aux commerçants en leur proposant une visite virtuelle de leur commerce, accessible en prolongement de Google Street View via leur fiche Google Plus ou leur page Facebook. Efficacité garantie !

Image

Depuis quelques mois, Jean-Claude Martin, dirigeant d’Ambrey (Oncy-sur-Ecole), une société spécialisée dans la création de site Internet (2 salariés), est devenu photographe agréé Google en exclusivité sur l’Essonne. Cet agrément lui permet désormais d’offrir aux commerçants une prestation vraiment spectaculaire : faire entrer Google Street View* dans leur commerce via cette application (une double flèche au sol indique les commerces « visitables ») ou à partir de leur site Internet, de leur fiche Google Plus ou encore de leur page Facebook. Ce service, appelé Visite virtuelle pour les pros, est des plus simples à mettre en place. « Je viens dans le commerce réaliser les prises de vue nécessaires puis les assemble pour simuler la déambulation dans les lieux et la mise en ligne peut être effectuée quelques heures plus tard », explique Jean-Claude Martin. L’effet est garanti : l’utilisateur peut se déplacer à sa guise dans le commerce et zoomer sur les détails qui l’intéressent. « L’attractivité des lieux (boutiques, restaurants, hôtels, gîtes, etc.) est vraiment valorisée par cette visite virtuelle donnant la réalité comme si on y était », poursuit-il, heureux de pouvoir offrir ce nouveau service qui devrait booster sérieusement son entreprise.

Un bon rapport qualité/prix

Si l’hébergement de la visite virtuelle sur les serveurs de Google est totalement gratuit, ad vitam aeternam et sans abonnement, la prestation est bien sûr facturée. Pour autant, avec des tarifs allant de 250 à 500 euros (selon le nombre de panoramas), elle s’avère d’un bon rapport qualité/prix. Pour s’en rendre compte, il suffit de surfer sur vvplp.fr, le site d’Ambrey où sont présentées des visites virtuelles réalisées aux environs de Milly-La-Forêt. De plus, des clichés statiques pris à l’occasion de cette virtualisation du commerce apparaîtront sur la fiche Google Plus du commerce (elle aussi gratuite) et un simple QRcode sur la carte de visite ou la vitrine du commerçant permet d’entrer directement avec n’importe quel smartphone ! Fin 2012, déjà plus de 100 000 commerces (USA et quelques pays européens) se sont ouverts à cette technologie : le raz-de-marée semble bien enclenché.

Pierre Talbot

* Google Street View est une application gratuite accessible sur Internet qui permet de se promener dans les rues des villes du monde entier.