Plateau de Saclay : Jean-Marc Ayrault confirme l’engagement de l’Etat

10 Oct 2013 Local

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault n’est pas venu les mains vides lors sa visite, ce jeudi 10 octobre, sur le Plateau de Saclay pour la pose de la première pierre du futur centre de R&D d’EDF.

Image

Le chef du Gouvernement, présent ce jeudi 10 octobre sur le plateau de Saclay, a annoncé la création d’un Institut de Recherche partenariale dans le domaine des énergies décarbonnées  dénommé Paris Saclay Efficacité Energitique.  Cet établissement,  financé à hauteur de 19 M€ dans le cadre des investissements d’avenir, réunira des acteurs académiques (Université Paris-Sud, école centrale, etc) et des industriels dont Total, Air Liquide, EDF, etc.

 

Le lien entre écologie industrielle et écologique

 

« Cet institut sera consacré à l’efficacité et la flexibilité énergétiques des installations industrielles et fera le lien entre écologie industrielle et écologique » a précisé Jean-Marc  Ayrault lors d’un discours à Supélec.

Autre annonce importante celle du déblocage de fonds publics pour permettre l’installation sur le plateau de trois grands établissements d’enseignement supérieur (Ecole Centrale, Agro Paris-Tech et Institut Mines-Télécom). Prévue à partir de 2017 ces implantations risquaient de subir des retards en raison d’incertitudes financières.

 

Un EPA en lieu et place de l'EPPS

«  J’ai décidé que le programme d’investissement d’avenir consacré à Saclay assurerait dans son intégralité les risques liés aux cessions foncières qui conditionnent les plans de financement », a indiqué Jean-Marc Ayrault. « J’ai également décidé que ce même programme couvrirait 50 % des risques liés aux projets eux-mêmes hors cession, le risque étant garanti par les ministères de tutelle ».

Enfin, un Etablissement Public d’Aménagement (EPA) se substituant à l’actuel Etablissement Public Paris Saclay (EPPS) sera créé a dévoilé Jean-Marc Ayrault. Cet EPA « donnera aux élus territoriaux la place qui doit normalement leur revenir aux côtés de l’Etat », a précisé Jean-Marc Ayrault. Il devrait être opérationnel en juin 2014.

 

 

Patrick Désavie

 

 

 Photo Jean-Marc Ayrault et H. Proglio : Patrick Kovarik AFP