Sérénis recrute pour son nouveau centre d’appel à Grigny

8 Nov 2012 Entreprise

Cette filiale du Groupe G7 en plein développement, va ouvrir en janvier 2013 un centre de relation client à Grigny. Pour l’heure, elle lance ses premiers recrutements sur une base très ouverte, ayant prévu un plan de formation en conséquence.

Image

« Pour le démarrage de la plateforme, nous recrutons une dizaine de personnes, mais c’est un effectif qui devrait être porté à 50 salariés dans les trois ans à venir, explique Guillaume Skwarek, directeur général de Sérénis. Ce recrutement est très ouvert et s’adresse à toutes personnes sans discrimination (d’âge, de sexe, de formation) puisque nous avons prévu un accompagnement spécifique pour qu’elles puissent acquérir les compétences nécessaires pour tenir un poste de téléconseiller chez nous. Nous avons adopté cette démarche en pensant aux situations de premier emploi, comme à celles de reclassement ou encore celles de handicap. Il faut juste bien sûr avoir une bonne aisance à l’oral ! » Une qualité incontournable pour un travail qui consiste en grande partie à répondre aux appels téléphoniques des clients, mais pas seulement. « Nous proposons une offre de service clients multicanal, poursuit le dirigeant. Nous traitons également nos contacts entrants via le web : e-mails, formulaires, community management. »

Une société en développement

Sérénis emploie environ 130 salariés essentiellement basés sur un plateau à Chateauroux et a réalisé un chiffre d’affaires 2011 consolidé de près 5 millions d’euros. « La création de ce nouveau plateau correspond au lancement d’une activité en Île-de-France afin de compléter notre offre de service et mieux répondre à la demande de nos clients », dévoile Guillaume Skwarek qui pour l’heure a entrepris de totalement rénover les 220 m2 de bureaux pour créer ce centre d’appels « à taille humaine » qui accueillera ses futurs salariés. Il ouvrira ses portes en janvier 2013 à Grigny.

 

Pierre Talbot